«Retour

La Tribune de Genève - 27 septembre 2008

Prim'Enfance s'engage

RECHERCHE - Depuis 2007, Prim'Enfance soutient des projets de recherches novateurs. Explications avec Philippe Monnier, président , du conseil de fondation.

A peine âgée d'une an­née, la Prim'Enfance a déjà versé des montants substantiels à divers projets, dont ceux dirigés par le prof Petra Hüppi, responsable du Service du Développement et de la croissance des Hôpitaux uni­versitaires.

Comment l'idée est-elle née ?
Les 25 membres fondateurs, dont je fais partie, souhaitaient soutenir des programmes de recherche, dépistage, prévention et traitements médicaux qui concernent à la fois la prénaissance, la prime enfance et l'adolescence.

De quelle manière sélectionnez-vous les projets ?
Nous avons deux comités: un scientifique qui regroupe des médecins et un autre traitant de l'éthique. Ce dernier veille à ce que les recherches soient compatibles avec la vocation de la fondation. Lorsque les programmes ont été avalisés par ces deux comités, nous les soumettons en dernier lieu au bureau exécutif en charge de l'application concrète des décisions d'allocation des fonds. Tous les membres de Prim'Enfance, sans exception, travaillent à titre bénévole, ce qui représente un imposant investissement de temps. Mais il s'agit de personnes motivées et engagées.

Où trouvez-vous les fonds ?
Nos membres sont également de généreux donateurs. En outre, plusieurs fois par an nous organisons des événements culturels. A cet égard, nous proposons le 24 novembre une évocation poétique sur la liaison Sand et Chopin, avec Marie-Christine Barrault et Yves Henry.