«Retour

La Tribune de Genève - 13 octobre 2010

 

Une unité pédiatrie sera rénovée
 
«Donner une chance équitable à chaque enfant malade. » C'est plus qu'un slogan, c'est le but social et l'engagement moral de la Fondation Prim'Enfance. Fondée par Philippe Monnier, cette entité, reconnue d'utilité publique, soutient moult programmes essentiels et novateurs, notamment dans le cadre institutionnel, comme les HUG (Hôpitaux universitaires de Genève). Explications.
 
Objectif
Créée en 2007 à Genève par Philippe Monnier, la Fondation Prim'Enfance initie et finance des projets dans quatre domaines respectifs: recherche, prévention, dépistage et traitement des maladies de la petite enfance. Pour ce faire, elle collecte des fonds (dons privés, associatifs ou corporatifs, via aussi l'Association des amis de la Fondation Prim'Enfance. ) indispensables pour mener tous ces projets à bien. «Cela correspond à une réelle nécessité, explique son initiateur. Nous travaillons notamment avec les HUG. Non pour se substituer à l'Etat, mais pour investir là où il ne peut le faire!» La fondation est actuellement engagée dans les programmes suivants.
 
Neuro-Sciences
Naître prématurément: quel cerveau pour quelle fonction? Une étude par IRM de la fonction cérébrale du jeune enfant pour déterminer les mécanismes d'acquisition précoces des fonctions cognitives et des régulations émotionnelles.
 
Cardio-pédiatrie
L'obésité infantile. Ce programme analyse, par des méthodes non invasives, les mécanismes à l'origine du développement précoce des maladies cardiovasculaires chez les enfants et les adolescents souffrant d'obésité. CardioHope, pour apporter une aide et un soutien psychologique aux enfants cardiopathes ainsi qu'à leurs familles, grâce à l'initiative de Nicole Plojoux.
 
Pédo-psychiatrie
 
Le stress prénatal et la réactivité du jeune enfant. Identifier si les situations de stress vécues par la femme enceinte peuvent avoir une incidence sur le développement du fœtus. Une meilleure prévention de la dépression post-partum chez les femmes à haut risque. Démontrer l'efficacité d'une intervention psychothérapeutique brève comme moyen de prévention dans ce type de situation.
 
Nouvelle unité rénovée
Autre projet engagé dans le programme CardioHope: la rénovation intégrale d'une unité de médecine (B2) à l'Hôpital des enfants. «Un besoin indéniable, car rien n'a été entrepris dans ce sens, note Philippe Monnier. Un concept a été étudié par des spécialistes de l'environnement, des enfants et du personnel soignant. » Le début des travaux vient de débuter et durera une année. Le comédien Pierre Arditi, parrain de cœur de Prim'Enfance, était d'ailleurs présent jeudi dernier pour lancer cette belle opération.
 
Et encore
La Fondation ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. D'autres projets vont voir le jour prochainement, notamment des recherches au niveau de l'épilepsie et de la surdité. Enfin, deux programmes d'envergure, pour l'heure encore à l'étude, vont être créés. Nous vous en reparlerons prochainement.